Le Réseau National de Surveillance Sismique

Présentation

Sismicité de la France entre 1980 et 2012

Sismicité de la France entre 1980 et 2012

Le Réseau National de Surveillance Sismique (RéNaSS) est une fédération de réseaux placés sous la responsabilité des différents Observatoires des Sciences de l'Univers (OSU) et Universités partenaires. Le RéNaSS est un volet du Service National d'Observation en Sismologie, labellisée par l' INSU.

Le RéNaSS se compose actuellement de 73 stations courte période, réparties sur l'ensemble du territoire métropolitain avec une densification dans les régions sismiquement actives.

Ces missions et objectifs principaux sont :
  • l'observation de la sismicité métropolitaine et mondiale
  • la détermination et la diffusion des paramètres sources des séismes du territoire métropolitain et des zones frontalières
  • la centralisation, l'archivage et la diffusion des données sismologiques à des fins de recherche en Sciences de la Terre

Le RéNaSS localise environ 2100 séismes par an, dont environ 1300 en France métropolitaine et dans les zones frontalières, et 800 dans le reste du monde.

Le site central du RéNaSS est localisé à Strasbourg, il est en charge de la localisation quotidienne (jours ouvrés) de la sismicité enregistrée, ainsi que la gestion des données associées. Chacun des partenaires à la responsabilité technique et scientifique de son réseau local, il est notamment en charge de l'installation et du suivi des stations locales.

Les données du RéNaSS sont utilisées dans les études contribuant à l'amélioration de la connaissance de l'aléa sismique, des failles actives et des mouvements sismo-tectoniques, des structures régionales et de la physique de la source. Les données sont ouvertes et mises à disposition via le site web.

Le RéNaSS est complémentaire de trois autres réseaux sismologiques permanent en France métropolitaine dont deux académiques : le Réseau Accélérométrique Permanent (RAP), le Réseau Large Bande Permanent (RLBP) et un non-académique géré par le CEA-LDG, qui est en charge de l'alerte sismique en France métropolitaine.

Les OSU et Universités partenaires

Observatoire Sismologique du Nord-Est de la France Site de l'Obsnef Strasbourg
Observatoire de la Côte d'Azur Site de l'OCA Nice
Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble Site de l'OSUG Grenoble
Observatoire Midi-Pyrénées Site de l'OMP Toulouse
Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand Site de l'OPGC Clermont-Ferrand
Observatoire des Sciences de l'Univers Nantes Atlantique Site de l'OSUNA Nantes

L'évolution

L'évolution du RéNaSS, notamment pour la partie instrumentale, s'insère dans la Très Grande Infrastructure de Recherche RESIF (Réseau Sismologique et géodésique Français). Il est prévu, dans le cadre de RESIF, de mettre en place une antenne vélocimétrique permanente comprenant 200 stations, en réutilisant une partie des sites des stations courte période du RéNaSS.